Quand la protesta de la police fait tache d’huile